DO MORE WITH YOUR MONEY

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour être investisseur de détail

Suite à la pandémie de COVID-19, un nouveau phénomène a fait son apparition sur les marchés boursiers. Les courtiers de New York à Amsterdam ont vu le nombre d’investisseurs de détail (les investisseurs particuliers / non professionnels) augmenter. La plupart se lancent pour la première fois. Comment cela s’explique-t-il ?

La montée des néobrokers

L’avènement des courtiers mobiles a rendu les marchés plus accessibles et moins chers que jamais pour l’investisseur moyen. De nombreux jeunes investisseurs, qui ont généralement peu de capital au départ, entrent maintenant sur les marchés avec de plus petites sommes d’argent. Il y a quelques années, cela ne leur aurait pas été possible.

De plus, la simplicité de ces nouvelles applications de courtage mobile a éliminé une partie de la complexité du trading et de l’investissement.

COVID-19 secoue les marchés financiers

Le coronavirus a secoué les marchés financiers. La pandémie a par la même occasion poussé de jeunes investisseurs à saisir l’opportunité, peut être unique dans une vie, de profiter d’un tel marché. Les courtiers du monde entier ont en effet assisté à une augmentation du nombre d’ouverture de nouveaux comptes.

Cette bousculade des investisseurs pour s’emparer d’actions bon marché a dramatiquement ralenti en mars. Les marchés ont repris leur cours, mais les nouveaux et jeunes investisseurs demeurent intéressés par l’investissement.

Les courtiers de détail ont-ils un impact sur les marchés ?

Il est généralement admis que les forces qui animent le marché boursier ont tendance à être institutionnelles (comme les retraites, les compagnies d’assurance, etc.). Avec la flambée phénoménale des investisseurs de détail, certains experts du secteur ont émis l’hypothèse qu’ils étaient devenus une nouvelle force motrice derrière le marché boursier.

Parallèlement, les gros investisseurs commencent également à remettre leur argent sur le marché, ce que certains experts du secteur attribuent à… du FOMO ! (“Fear of missing out”, soit la “peur de manquer quelque chose”).

Posséder une part du gâteau grâce au “trading fractionné”

Un autre facteur qui a permis à de nouveaux investisseurs d’entrer sur le marché est le trading de fractions d’actions. Le prix de l’action Tesla est aujourd’hui de 420 dollars. Même après son split d’actions, cela reste cher pour un jeune investisseur de détail qui se lance.

L’investissement fractionné permet à cet investisseur d’acheter une partie d’une action Tesla pour 5, 10, ou 20 dollars. Ce système permet donc aux investisseurs avec moins de liquidités de récolter les fruits de certaines des actions les plus intéressantes et les plus précieuses du marché.

Le revers de la médaille

En tant que principal néobroker d’Europe, il serait irresponsable de notre part de ne pas adresser un sujet important. Les néobrokers sont mis au défi d’offrir une expérience d’investissement en toute sécurité à leurs utilisateurs (parfois) inexpérimentés.

Le monde de la finance est au courant de la tragédie qui a touché un jeune investisseur américain en juin cette année. Ce dernier s’est suicidé après avoir mal compris son solde de trésorerie. Le solde était en réalité un solde temporaire jusqu’à ce que les actions sous-jacentes à son compte soient ajustées sur son compte.

Cette histoire a attiré l’attention nécessaire sur une industrie qui rend un monde autrefois fermé plus facilement accessible à l’investisseur moyen. Chez BUX, en tant que leader de ce secteur, nous prenons notre responsabilité très au sérieux. Il est important pour nous de créer un environnement qui fournisse les protections nécessaires aux moins expérimentés.

Que fait BUX pour protéger ses utilisateurs ?

Tout d’abord, nous ne proposons pas d’options très complexes aux investisseurs de détail inexpérimentés. Nous pensons qu’avant que quiconque soit autorisé à investir dans ce type de produits, il doit d’abord démontrer qu’il comprend ces options d’investissement et qu’il a auparavant investi dans des produits moins complexes.

Par ailleurs, chez BUX, nous nous sommes toujours donné pour priorité de fournir un contenu de haute qualité. Ce contenu aide à éduquer nos utilisateurs, mais les incite aussi à explorer davantage les marchés. Notre équipe d’éditeurs rédige des articles éducatifs pour notre blog ainsi que des articles d’actualité intégrés à nos autres produits. Nous avons récemment introduit “BUX Stories” dans BUX Zero. Cette fonction offre aux utilisateurs des nouvelles fraîches sur BUX Zero, sur les investissements ainsi que sur les derniers événements du marché boursier.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour être investisseur de détail ! Et nous voulons être là, avec nos utilisateurs, à chaque étape du processus.

Pour plus d’informations sur la façon dont tu peux devenir un investisseur avec BUX Zero, visite notre site getbux.fr ou suis-nous sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn pour connaître les dernières actualités de BUX.

Tous les points de vue, opinions et analyses présentés dans cet article ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels et les investisseurs particuliers doivent prendre leurs propres décisions ou demander un avis indépendant. Cet article n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir le caractère indépendant de la recherche en investissements et est considéré comme une communication marketing.

Découvre aussi...